Qu'est-ce qu'un cor plantaire?

 

 

    Pour certains de mes patients, les cors sont simplement une invention de Satan pour rendre notre vie plus misérable. Pour ma part, les cors plantaires sont des formations de callosités au niveau de points de pression ou de friction excessive. Ils apparaissent souvent sous des points de pression osseux ou dans l’environnement (souliers, sport particulier, etc). Ils se distinguent des verrues plantaires par le fait qu’il ne s’agit pas d’une infection et qu’ils ne sont pas contagieux. Cet article explorera une variété de cors et leur emplacement typique, ainsi que quelques trucs pour les prévenir à la maison.

 

Les symptômes habituels d’un cor plantaire sont la douleur lors de pression directe sur la lésion, une sensation de corps étranger ou de caillou dans le soulier, un soulagement une fois qu’il n’y a plus de pression (comme lorsqu’on est assis ou sans soulier) et une apparence jaunâtre et épaissis de la peau. Les personnes ayant des difformités comme les orteils marteaux ou les oignons sont plus à risque, tout comme les gens ayant un problème biomécanique ou une neuropathie (perte de sensations sous les pieds, comme dans le cas du diabète). 

 

 

 Un cor se forme lorsqu'une pression est faite de façon répétitive au même point de pression. Pour se défendre, notre peau produit de la corne qui finit par causer une invagination de la surface. La corne s'accumule ensuite dans ce petit trou de forme conique jusqu'à devenir assez pointu et profond pour causer de la douleur. Le traitement consiste donc à retirer cette corne et éviter la récurrence dans la mesure du possible. 

À la maison, il est possible d’amincir la couche de corne avec une pierre ponce à la sortie de la douche de façon régulière. Cette méthode diminue la pression, mais ne peut malheureusement pas rejoindre le fond du cor. Il est important d’éviter les outils comportant des lames puisqu’ils présentent un risque de blessure, surtout chez les diabétiques.

 

Après un débridement efficace, l’application de crème hydratante contenant de l'urée ralentira le retour de l’inconfort. Parfois, l’achat de semelle en gel en pharmacie peut limiter la pression sous le cor. Malheureusement, les traitements topiques pour les cors sont peu efficaces et peuvent brûler la peau environnante.

En conclusion, les cors plantaires représentent à eux seul un grand nombre des consultations en podiatrie et peuvent être bien plus qu’inconfortables. Ils ne sont pas contagieux mais peuvent nous renseigner sur la biomécanique d'un patient. Il n’y a cependant pas de raison de souffrir en silence ! Prenez rendez-vous avec votre podiatre dès aujourd’hui et retrouvez le plaisir de marcher.

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

BLOG & ASTUCES SANTÉ

Articles semblables
Please reload

Delson
66 route 132, suite 220
Delson, Québec
450-845-7433 (PIED)
Contactez-nous par courriel au: cplpdelson@gmail.com
  • Instagram Clinique_Lampron_Perron
  • Facebook Social Icon
Ordre des podiatres du Québec

© 2016 Clinique Podiatrique Lampron-Perron.

Conception Web par Vincent Richer

Montréal
1559 rue Bélanger
Montréal, Québec
514-508-7433 (PIED)

Clinique Podiatrique Lampron-Perron | Montréal et Delson