Quelle est la différence entre l'arthrite et l'arthrose?

 

Ces deux termes sont parfois confondus et méritent pourtant d'être distingués. Cet article a pour but d'expliquer la différence entre les deux et d'expliquer quelles sont les atteintes possibles aux pieds.

L'arthrose

 

L'arthrose, ou ostéoarthrite, est un phénomène très répandu dans la population générale. Il s'agit d'une atteinte du cartilage, cette couche de protection qui permet à nos os de glisser les uns sur les autres sans douleur. L'arthrose affecte souvent les genoux, les hanches et la colonne vertébrale. 

 

Ce processus dégénératif peut s'accélérer avec les activités et les forces appliquées sur le cartillage. C'est le cas par exemple chez les patients obèses ou dans le cas d'un emploi qui demande de porter des charges lourdes. 

 

On peut comparer l'arthrose à de la rouille. Une fois que la rouille s'est attaqué au métal, il est impossible de retourner au métal d'origine. On peut ralentir le processus, mais pas l'inverser. C'est aussi un phénomène qui frappera tôt ou tard la plus part des voitures, mais certains modèles plus rapidement que d'autres. 

 

De la même façon, il est pour l'instant impossible de régénérer le cartilage des articulations atteintes d'arthrose, mais il est possible de prévenir les dégâts. Certaines médications peuvent aussi aider à gérer la douleur et l'inflammation en lien avec l'arthrose. 

L'arthrite

 

 

L'arthrite est une famille de maladies transmises génétiquement plutôt rares et graves. Elle touche au moins deux fois plus les femmes que les hommes et la prévalence mondiale est de 1-2%. Elle est très débilitante et affecte plusieurs systèmes du corps.

 

Le terme arthrite comprend entre autre l'arthrite psoriasique, l'arthrite rhumatoïde et la spondylarthrite ankylosante.  Bien qu'elles soient tous différentes, elles ont en commun le fait qu'elles soient causées par un dérèglement de notre propre système immunitaire qui se met à attaquer les articulations et d'autres systèmes du corps. 

 

Or, l'arthrite peut se développer à des âges différents, mais fait toujours partie de la génétique de la personne touchée. Par exemple, si deux jumeaux identiques sont atteints d'arthrite rhumatoïde, les deux développeront la maladie inévitablement, même si l'un est pompier et l'autre bibliothécaire. 

Le pied dans tout ça?

 

Il va sans dire que l'arthrite et l'arthrose peuvent se manifester aussi au niveau des pieds. 


L'arthrose aura d'avantage tendance à apparaître à la première articulation métatarso-phalangienne (le gros orteil) et limitera le mouvement vers le haut du gros orteil. On appelle cette condition un hallux limitus.

 

Cette atteinte peut progresser jusqu'à bloquer complètement le mouvement du gros orteil. On l'appelle alors hallux rigidus. On peut aussi noter de l'arthrose au médio-pied, particulièrement dans les cas de pieds plats ou les pieds étant très flexibles. Dans ces cas, l'arthrose se manifestera sur le dessus du pied et rend le port de chaussure difficile. La cheville est parfois atteinte dans certains cas, comme chez les patients ayant un historique de trauma important.

 

Dans les cas d'arthrose, il n'est pas rare de voir une production osseuse (exostose) autour de l'articulation touchée. Elle limite le mouvement mais peut aussi causer de la douleur ou de la corne par le frottement du soulier. 

Dans le cas d'arthrite, les manifestations aux pieds sont différents. Bien qu'elles causent aussi de la douleur, on ne note pas la présence d'une exostose. Les articulations touchées dépendent de la maladie en question, mais de façon générale on peut noter des atteintes des mains, genoux, cheville et de l'articulation métatarso-phalangienne. 

 

Les personnes atteintes d'arthrite souffrent souvent d'hallux valgus et de déformations importantes au niveau des orteils. Les traitements comprennent les orthèses plantaires ou d'orteil, les infiltrations de cortisone, les anti-inflammatoires non-stéroïdiens, le laser thérapeutique et le repos. 

En conclusion, dans les deux cas, les douleurs articulaires sont désagréables pour le patient. Heureusement, il existe des traitements qui peuvent soulager, du moins en partie, les douleurs aux pieds engendrées par ces deux fâcheux problèmes de santé. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter votre podiatre. 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

BLOG & ASTUCES SANTÉ

Articles semblables
Please reload

Delson
66 route 132, suite 220
Delson, Québec
450-845-7433 (PIED)
Contactez-nous par courriel au: cplpdelson@gmail.com
  • Instagram Clinique_Lampron_Perron
  • Facebook Social Icon
Ordre des podiatres du Québec

© 2016 Clinique Podiatrique Lampron-Perron.

Conception Web par Vincent Richer

Montréal
1559 rue Bélanger
Montréal, Québec
514-508-7433 (PIED)

Clinique Podiatrique Lampron-Perron | Montréal et Delson