3 trucs pour prévenir les ampoules

 

  Les phlyctènes, mieux connues sous le nom d’ampoules, encore mieux connues sous le nom de « cloche d’eau derrière mon talon qui rend ma vie infernale », sont causées par une friction excessive en un point précis. La couche la plus superficielle de la peau, c’est-à-dire l’épiderme, se détache alors de la peau pour former une bulle remplie de liquide clair parfois mêlée de sang. Au niveau des pieds, ce problème récurrent peut être évité de plusieurs façons. Cet article vise à vous présenter nos 3 méthodes favorites, ainsi que les étapes à suivre lorsque l’ampoule est déjà présente.

  1. La Double Chaussette

    Porter deux chaussettes, une plus fine sur la peau et une plus grosse par-dessus, limite beaucoup les frictions faites sur la peau directement en permettant aux chaussettes de frotter l’une contre l’autre. C’est un truc peu coûteux et très efficace, particulièrement pratique en randonnée ou dans certains sports où les changements de direction sont fréquents, comme le tennis ou le basket-ball.
     

  2.  Le Bâtonnet Magique

    Il est possible de se procurer en pharmacie un bâtonnet semblable à un déodorant fait spécialement pour la prévention des ampoules. La marque Life© offre un format de 12.8 g assez compact pour l’amener en montagne ou dans vos activités sportives. Il suffit d’en appliquer une petite quantité sur la zone de friction habituelle.
     

  3. La Prodigieuse Gelée

    L’application de gelée de pétrole (comme la Vaseline©) sur le point de friction avec une chaussette par-dessus limite beaucoup la friction pour de longues heures. Cette gelée est très peu absorbée par la peau et permet une prévention pour plusieurs heures. Elle est parfaite pour les zones comme les orteils où les pansements sont difficiles à appliquer. Par contre, elle est déconseillée pour les sports d’hiver.

Quoi faire en cas d’ampoule

 

Si l’ampoule est déjà bien installée et se trouve dans une zone gênante, il est possible de la percer. Nous recommandons alors de faire une petite incision à la jonction de la peau saine et décollée avec un instrument propre et désinfecté. En clinique, nous utilisons habituellement une lame de bistouri très précise afin qu’il n’y ait aucun inconfort pour le patient. Par la suite, un pansement stérile peut être appliqué 24 à 48 heures en laissant le toit de l’ampoule en place. 

 

Si toutefois cette couche de peau devait se rompre accidentellement, nous recommandons d’appliquer un onguent antibiotique en plus du pansement stérile. Vous trouverez en pharmacie des pansements de type deuxième peau à appliquer par la suite pour limiter l’inconfort.

 

 Si ce problème est récurrent ou si vous avez simplement des questions supplémentaires, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre podiatre. Vous pourrez ainsi retourner à votre activité préférée le plus tôt possible.

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

BLOG & ASTUCES SANTÉ

Articles semblables
Please reload

Delson
66 route 132, suite 220
Delson, Québec
450-845-7433 (PIED)
Contactez-nous par courriel au: cplpdelson@gmail.com
  • Instagram Clinique_Lampron_Perron
  • Facebook Social Icon
Ordre des podiatres du Québec

© 2016 Clinique Podiatrique Lampron-Perron.

Conception Web par Vincent Richer

Montréal
1559 rue Bélanger
Montréal, Québec
514-508-7433 (PIED)

Clinique Podiatrique Lampron-Perron | Montréal et Delson